Rechercher Newsletter  - Qui sommes-nous ? - Espace Presse - FAQ - Contacts - Liens -   - Bookmark and Share

 

mise à jour

6 janvier 2014

Editorial

Brèves

Numéro du mois

Agenda

Critiques CDs

Critiques concerts

Interviews

Chroniques 

Tribune

Articles & Essais

Documents

Partitions

Bibliographie

Glossaire

Quizz

 

 

Chronique Concert

Jean Gilles,

Requiem et Lamentations,

 Les Passions, Les Eléments, dir. Jean-Marc Andrieu

 

 

Jean-Marc Andrieu © J.Vandersfeesten

 

 

Jean Gilles (1668-1705)

Requiem et Lamentations (Mercredi Et Jeudi Saints)


Solistes :            
Anne Magouët Dessus - Anne-Sophie Durand Dessus Du Chœur
Vincent Lièvre-Picard  Haute-Contre - Howard Crook Taille
   Alain Buet Basse - Christophe Sam Basse-Taille Du Chœur

 

Orchestre Les Passions
Chœur De Chambre Les Eléments (Joël Suhubiette)

Direction Musicale Jean-Marc Andrieu

 

29è Festival Oude Muziek – Utrecht - Pays-Bas

Cathédrale Saint-Martin (Domkerk) - Samedi 4 Septembre 2010, 20h

horizontal rule

 

Le Requiem et les Lamentations de Jean Gilles, bouleversante beauté de la musique sacrée   

Les Passions, sous la direction de leur fondateur et chef, le flûtiste à bec Jean-Marc Andrieu, se sont orientées vers l’interprétation sur instruments d’époque selon une pratique fidèle à la tradition  baroque, technique particulièrement adaptée pour traduire avec clarté l’esprit des œuvres programmées   pour ce concert, le Requiem et les Lamentations de Jean Gilles (1668-1705), enregistrés au disque sous le label Ligia Digital. A l’orchestre se sont joints les cinq solistes : les voix lumineuses d’Anne Magouët, dessus, et Cécile Dibon-Lafarge, dessus du chœur, la musicalité de Vincent Lièvre-Picard, haute-contre, la finesse expressive d’Howard Crook, taille et l’éloquence d’Alain Buet, basse ainsi que le chœur Les Eléments de Joël Suhubiette.

Œuvre empreinte de grandeur et de simplicité, le Requiem a été reconnu pour sa perfection et régulièrement exécuté durant tout le 18è siècle  pour les services funèbres dont ceux de Rameau en 1764 ou des personnages en vue comme Stanislas Leczinski, roi de Pologne ou Louis XV. Après la consultation de différentes sources, la version retenue et revisitée par Les Passions marque un retour au plus proche de l’original dont le manuscrit a été perdu. Cette quête de qualité définit la démarche de ces musiciens. Une lecture passionnante de cet office des morts qui a restitué les accents nobles et la respiration dramatique de la partition a été proposée par les échanges harmonieux savamment entretenus entre le quatuor vocal, le chœur et l’orchestre.  Les chanteurs, tous excellents, rompus à ce répertoire, Les Eléments dont la réputation n’est plus à faire ainsi que les instrumentistes familiers de ces pages, ont donné  tous à l’unisson cette Messe de Requiem menée avec une sobre efficacité sous la baguette fervente de Jean-Marc Andrieu.

En deuxième partie de concert les Lamentations du maître aixois et toulousain ont densifié l’atmosphère par l’ampleur pathétique de la musique qui parcourt les versets du Prophète Jérémie. Ces Lamentations se déclinent en trois journées, du Mercredi saint au Vendredi saint, chantées au soir. La dimension hautement poétique de la prière visionnaire de Jérémie a été particulièrement mise en valeur par la réunion des cinq solistes, du chœur à quatre voix et de l’orchestre conduit par un chef habité.  Tous étaient animés par le souffle expressif qui traverse cette partition, comme soulevés par la gravité du langage d’un compositeur d’à peine vingt-quatre ans. Une interprétation majestueuse, épurée, toute en nuances subtiles a restitué le parcours musical des Lamentations en écho aux différents thèmes dramatiques : la déploration des victimes et l’angoisse qui les habite, de la première Lamentation, puis, la punition divine et les plaintes du peuple de Sion, enfin l’espoir confiant en la miséricorde divine.

Marguerite Haladjian

Festival de musique ancienne d'Utrecht (27 août - 5 septembre, Utrecht)

5 septembre : Les Chapelles Royales Des Valois Aux Bourbons : Claude Le Jeune, Missa Ad Placitum - Eustache Du Caurroy, Requiem, Ensemble Jacques Moderne, Emmanuel Mandrin, dir. Joël Suhubiette

Le site officiel du Festival : http://issuu.com/oudemuziek/docs/brochure_festivaloudemuziek2010

 

 

 

Affichage recommandé : 1280 x 800

Muse Baroque, le magazine de la musique baroque

tous droits réservés, 2003-2014