Close

Pantaleon et tangentenflügel (Guides des instruments anciens – Ricercar, 2009)

Musemois
10 décembre, 2009

Jérôme Lejeune et alii

Guide des Instruments anciens

 

Edition trilingue français-anglais-allemand
1 livre de 200p. et 8 Cds illustratifs dans un coffret cartonné 10h28, in-8, Ricercar, 2009.

C’est une idée que nous caressions depuis quelques temps. Un sorte de CD-Rom ou de livre-disque qui permettrait aux curieux d’enfin connaître les détails des instruments anciens et baroques, et d’en apprécier en même temps les sonorités à travers des exemples musicaux. Eh bien, Ricercar l’a fait. Certes, ce n’est pas ici le premier ouvrage sur l’histoire des instruments de musique, mais voici un Guide d’un format à la fois ludique et savant, d’une impression très soignée (un joli coffret s’ouvrant en 2 sur papier semi-mat, illustré en couleur et recelant 2 ouvrage, le livre à proprement parler et les 8 Cds), à la mise en page agréablement aérée et peu avare d’illustrations. Le nom de l’auteur est diablement bien enfoui, puisque caché page 174, à savoir le musicologue Jérôme Lejeune, peut-être assisté de quelques collègues qui est le père de ces brèves notices qui s’enchaînent par famille d’instruments, après une courte introduction chronologique.

Si l’on peut regretter la relative concision des descriptions et le manque de schémas et de termes plus techniques, l’extraordinaire lira da braccio étant par exemple expédiée en une demi-page, l’on saluera l’extrême facilité de lecture de l’ouvrage, le caractère triplement pratique des renvois aux plages des Cds (à la fois au niveau des nodules, de la table des matières, et du livret des CDs eux-mêmes. On retrouve ainsi pêle-mêle des extraits fort judicieusement choisis interprétés par des ensembles réputés tels Doulce Mémoire, la Fenice, le Ricercar Consort et des solistes de premier ordre Gustav Leonhardt , Christina Pluhar, Wieland Kuijken, François Fernandez…

Peut-être que si l’édition n’avait pas été trilingue, l’espace dégagé aurait permis au livre d’être plus étoffé et circonstancié… Nonobstant cette réserve, la liste des instruments traités, principalement du Moyen-Age à Mozart, est pratiquement exhaustive, et l’on trouvera ainsi des noms rares comme la famille des mystérieux bassanellos, le galoubet médiéval, la viola pomposa… Et l’on pourra ainsi en cachette prendre ses cours de rattrapage, ne plus confondre un violone avec une sorte de contrebasse, défaire les confusions entre lyra viol et viola bastarda, découvrir l’existence de la chitarra battente qui n’a rien à voir avec un chitarrone, insulter son voisin d’espèce de penorcon, prendre au goûter une colascione, éclaircir le paradoxe du cornet muet.

En définitive, voici un petit manuel sans prétention, d’une érudition cursive, superbement pratique, fort bien illustré et que l’on feuillettera bien souvent avec le même plaisir.

Viet-Linh Nguyen