Close

Etats de la Musique de la Chambre du Roi sous le règne de Louis XIV

Publié dans : Documents - Dossiers
3 août, 2014
Pierre-Denis Martin, Vue du château de Versailles prise de la place d’armes en 1722, Versailles, musée national du château et des Trianons © RMN, cl. Daniel Arnaudet

Pierre-Denis Martin, Vue du château de Versailles prise de la place d’armes en 1722, Versailles, musée national du château et des Trianons
© RMN, cl. Daniel Arnaudet

Qui étaient les titulaires des charges très prisées de la Chambre du Roi ? Si tout le monde se souvient de l’omniprésent Surintendant Lully, combien d’entre vous sont encore capables de nommer – disons – le claveciniste de Louis XIV en 1687 ? 

Ce tableau dressé par Thomas Lecomte permettra d’apporter un début de réponse à ses interrogations. On observera en particulier la présence de beaucoup de grands compositeurs du temps (l’absence notable de Marc-Antoine Charpentier étant due à sa maladie lors des deuxièmes épreuves du concours de 1683), et la survivance des charges au sein de ce qui s’apparente à de véritables dynasties de musiciens.

Compte tenu des données parfois lacunaires et imprécises des documents d’archives ou imprimés (États de la France), il est généralement difficile d’établir des listes exhaustives et parfaitement fiables. Les états donnés ci. dessous, qui font la synthèse du personnel à trois périodes représentatives, ne sont donc dressés qu’à titre indicatif.

De 1679 (entrée de Marin Marais à la Chambre) à 1687 (mort de Jean-Baptiste Lully)

Surintendants
semestre de janvier : Jean-Baptiste de Boesset
semestre de juillet : Jean-Baptiste Lully

Maîtres de musique
semestre de janvier : Jean-Baptiste de Boesset
semestre de juillet : Michel Lambert 

Compositeur
Jean-Baptiste Lully 

Claveciniste
Jean-Henry d’Anglebert 

Chantres
François Pinel, Pierre Granjon, Jean Gay, Antoine Morel, Laurent Hébert, Louis Don, Philippe Le Roy de Beaumont 

Joueurs de « petit luth» et de viole
semestre de janvier : Louis de Mollier (luth), Marin Marais (viole)
semestre de juillet : Pierre Chabanceau de La Barre (luth), Léonard Ithier (viole) 

Théorbe
Charles Le Camus jusqu’en 1680, puis Étienne Lemoyne 

Quelques Ordinaires
le violiste Gabriel Expilly, le luthiste Germain Pinel, les chanteuses Anne Chabanceau de La Barre, Hilaire Dupuy et Anne Fonteaux de Cercamanan (toutes trois « filles ordinaires de la Musique de la Chambre du Roy»), les flûtistes René Pignon Descôteaux, Philibert Rébillé, les Pièche père et fils (tous officiers de la Grande Écurie en tant que « Hautbois et musettes de Poitou »)…

 

De 1687 à 1718

Surintendants
semestre de janvier : Claude-Jean-Baptiste de Boesset (1685-1696) puis Jean-Baptiste de Lully fils
semestre de juillet : Jean-Louis de Lully (1687), Louis de Lully (1688), M.-R. de Lalande (1689-1719), André Cardinal Destouches en survivance à partir de 1718 

Maîtres de musique
semestre de janvier : Cl.-J.-B. de .Boesset (1685.1695), M.-R. de Lalande à Partir de 1695
semestre de juillet : Michel Lambert jusqu’en 1696, Pascal Colasse (1696-1709), M.-R. de La1ande à partir de 1709 

Compositeur
M.-R. de Lalande, P. Colasse 

Claveciniste
Jean Henry d’Anglebert jusqu’en 1691, puis Jean-Baptiste­Henry d’Anglebert 

Chantres
Antoine Favalli, François Pinel, Claude Le Gros, Jean Gay, Antoine Morel.. . 

Joueurs de « petit luth» et de viole
semestre de janvier : Louis de Mollier (jusqu’en 1688) puis Léonard Ithier (luth), Marin Marais (viole)
semestre de juillet : Pierre Chabanceau de La Barre (luth), Léonard Ithier (viole) 

Théorbe
Étienne Lemoyne 

Quelques nouveaux Ordinaires
le violiste Antoine Forqueray (à partir de1689), les flûtistes Michel de La Barre (à partir de 1703), Jacques-Martin Hotteterre (après 1692), les frères Pierre et Antoine Pièche, leur sœur Marguerite et Geneviève Brion, chanteuses et « filles de la Musique de la Chambre », François, Pierre, et Anne Danican-Philidor (flûte pour le pre­mier, hautbois et violon pour les deux autres)…

 

De 1719 à 1728 (mort de Marin Marais)

Surintendants
semestre de janvier : Jean-Baptiste de Lully fils, François Colin de Blamont (en survivance à partir de 1719).
semestre de juillet : M.-R. de Lalande jusqu’en 1726, puis A. Cardinal Destouches

Maîtres de musique
semestre de janvier: M.-R. de Lalande jusqu’en 1726, puis A. Cardinal Destouches
semestre de juillet: M.-R. de Lalande jusqu’en 1726, puis F. Colin de Blamont

Compositeurs
semestre de janvier: M.-R. de Lalande jusqu’en 1726, puis Jean-Féry Rebel (survivancier depuis 1718)
semestre de juillet: M.-R. de Lalande jusqu)n 1726, puis Jean­François de La Porte (survivancier depuis 1718)

Claveciniste
Jean-Baptiste d’Anglebert jusqu’en 1722, puis François Couperin 

Chantres
Jacques Bastaron, Claude Guesdon, Antonio Bagniera, Jean-Baptiste Matho, Vincent Puvigné…

Joueurs de « petit luth» et de viole
semestre de janvier : Pierre-flenri Lagneau (luth), Marin Marais (viole)
semestre de juillet : Jean-Baptiste Marchand (luth) ; Léonard Ithier, puis son fils Léonard Henri (viole)

Théorbe
Étienne Lemoyne, puis François Rebel (survivancier depuis 1723)

Source : Thomas Leconte, La Musique de la Chambre du Roi au temps de Marin Marais, livre-programme édité par le CMBV pour les Grandes Journées Marin Marais 2006, tous droits réservés.