Close

For your ears only (Steffani, Mission, Cecilia Bartoli, I Barocchisti, Diego Fasolis – Decca)

Museor
Publié dans : CD / DVD - Critiques - Récital
31 décembre, 2012

Agostino STEFFANI (1654-1728)

Mission

Airs issus d’Alarico il Baltha, Servio Tullio, Niobe, regina di Tebe, Tassilone, I trionfi del fato,  La superbia d’Alessandro, Alarico il Baltha, La libertà contenta, La lotta d’Hercole con Acheloo, Le rivali concordi, Henrico Leone, Marco Aurelio

Cecilia Bartoli – Mezzo-soprano
Philippe Jaroussky – contre-ténor 

I Barocchisti
Dir. Diego Fasolis  

1 livre-disque Decca, 2012.

[NdLR : Cette critique est avant tout celle du CD. Ceux qui n’auraient pas vu le DVD "Mission" consacré à Agostino Steffani auront quelque mal à saisir le style parodique de cette chronique, qui s’inspire directement de ce Steffani tout droit sorti de de fiction télévisée, en soutane, passant d’une pièce à l’autre de Versailles, en évoquant sa mission secrète et celle de cette production : réveiller sa musique. Si le compositeur, ecclésiastique et diplomate eu certes une vie tumultueuse et romanesque, force est d’avouer que la réalisation en est excessive et sensationnaliste, en dépit de l’investissement musical du projet. D’ailleurs, le jeu Ipad avec l’inspecteur Steffani participe de la même veine]

http://www.universalmusic.fr/cecilia-bartoli/actu/retrouvez-mission-une-enquete-de-l-inspecteur-steffani-sur-ipad/ 

Agent Bartoli Cecilia. Les opérations « Vivaldi », « Gluck », « Salieri », « Oratorio » et « Sacrificium » ont été réussies. L’opération SECRETE « Mission » a révélé le suspect STEFFANI Agostino,  auteur de plus d’une soixantaine d’œuvres vocales. Vous n’avez pas tremblé face aux adversaires et notamment la dangereuse AMNESIE. Vous avez bravé son pouvoir et ses poisons. Agostino Steffani est désormais un compositeur honoré. Nos services ont notamment remarqué que l’agent Steffani qui a notamment collaboré il y a quelques siècles avec l’agent Haendel dans l’opération Hanovre était réduit à un procès sans suite.  Il vous revient alors de l’avoir remis au goût du jour et classé son œuvre dans le panthéon des éminences. Mais le frisson de la gloire n’est malheureusement que trop hypocrite, vous le savez. Avez vous rendu la vie à l’agent Steffani ou vous êtes vous saisi de ses dossiers pour briller aux oreilles inattentives de vos soutiens ?

© Decca

Nous découvrons néanmoins la profonde intelligence de ses réalisations, actes incroyables d’une époque cruelle mais fascinante. L’agent Steffani a révolutionné les styles en les mélangeant à bon escient et trouvant un équilibre que bien de monde aurait voulu avoir. Il a suivi la méthode Française élaborée par le docteur JB Lully, puis il a intégré le savoir italien et les quelques apprentissages de perfectionnement en langue germanique. Son savoir a été perçu par les princes et les pontifes. Vous, agent Cecilia Bartoli,  avez  incroyablement tenu a le rendre à notre siècle dans toutes ses couleurs, ses sens et ses formes. De la sentimentalité la plus douce à la vitalité quasiment fanfaronne des airs de triomphe. Vous savez bien que la gloire n’emploi pas les trompettes mais souvent la voix humaine pour se rendre sensible.  Vous avez collaboré avec le contre-ténor Philippe Jaroussky, qui fait davantage de figuration que d’un réel soutien pour vous. Qu’importe on se prend au charme de votre interprétation, laissant sa participation comme un vague écho de vos incroyables moyens. Parce que vous ne vous contentez pas de vocaliser sans effort, mais à chaque vocalise vous lui donnez une couleur précise. Nous reconnaissons ici que vous êtes le meilleur agent musical de notre service.  Non contente de nous redonner la Niobe, assez connue, les extraits incroyables de la Liberta contenta, d’Alarico ou de la Superbia d’Alessandro nous ont beaucoup impressionné.  Nous avons trouvé notamment les extraits de la Liberta Contenta particulièrement intéressants.

Comme compagnon de mission vous avez choisi Diego Fasolis, à l’enthousiasme communicatif et à la verve débridée.  Il mène toute son équipe des Barrochisti avec un réel sens technique et une force vivifiante qui a mené avec audace cette opération au succès escompté. 

 

Cependant Agent Bartoli, l’opération « Mission à Versailles » n’a pas eu une réelle implication sérieuse dans la réussite de la mission « Steffani ». Faire un microfilm DVD dans un lieu pas forcément adapté, malgré son appartenance historique à la vie de l’agent Steffani. C’est dommage, tant votre talent aurait pu nous offrir une captation de votre récital à la Galerie des Glaces plutôt que ce play-back sans réel complément avec le document audio. Néanmoins, nos services ont été solidement impressionnés par votre habileté à nous faire partager l’enthousiasme, a nous rendre palpable la beauté et la sensibilité.  

Vos futures missions vous emmèneront à Rome pour la mission « REINE CHRISTINE », à Paris pour la mission « FAVART », à Venise pour la mission « GASPARINI-GALUPPI » et à Vienne pour la mission « FUX-CALDARA-HAYDN ». Ce dispositif s’autodétruira à la fin de ce message.

 

P-O D. 

Site officiel de Cécilia Bartoli

Technique : bon enregistrement, pas de remarques particulières, captation DVD particulièrement agaçante en raison des mouvements de caméra aussi prétentieux que vains (cf. ce 360° dans le bosquet de la Colonnade)