Close

Lully chez Couperin

Muse5
26 février, 2007

Jean-Henry d’ANGLEBERT (1635-1691) 

Transcriptions pour clavecin d’ouvertures, airs et danses de Jean-Baptiste LULLY

 

Kenneth Gilbert (clavecin)

Harmonia Mundi, enr. 1987.

Dans son unique Livre de Pièces de Clavecin de 1689, D’Anglebert glisse au sein de ses suites plusieurs transcriptions de Lully qu’il arrange avec un soin extrême et ornemente avec goût. On retrouvera ainsi de grandes pages telles la Passacaille d’Armide, les Ouvertures de Proserpine ou d’Isis, la Chaconne de Galatée. Et il est surprenant de voir à quel point ces symphonies orchestrales, qu’on croyait tributaires d’un orchestre à cinq parties avec force cordes, sonnent comme si elles avaient été conçues pour le clavecin. L’autre surprise de ce disque est la douce mélancolie, toute couperinienne, qui se dégage de ces transcriptions, pourtant très fidèles, qui éclairent soudain une facette plus intime et plus douloureuse du Surintendant. Kenneth Gilbert, un rien professoral, interprète avec une rigueur sans faille ces pièces dont on aurait aimé que d’Anglebert en transcrive davantage…

Viet-Linh Nguyen

Technique : Neutre, avec quelques bruits mécaniques du clavecin Anthony Sidey