Close

Ouvrages en français

Publié dans : Bibliographie - Bonus
1 mars, 2006

Voici quelques ouvrages de référence qui vous permettront d’approfondir le sujet. Bien évidemment, cette liste est loin d’être exhaustive. Nous avons cru devoir compléter notre choix par des ouvrages en anglais. Les sujets généraux ont été privilégiés.

Cabinet des Dépêches © Muse Baroque / Château de Versailles, 2012

Cabinet des Dépêches © Muse Baroque / Château de Versailles, 2012

Manfred F. Bukopfzer, La Musique Baroque, J.C. Lattès, 2000.
Enfin disponible en français. Ecrit originellement en 1947, c’est le livre fondateur de l’étude de la musique baroque. Excellent. Toutes les grandes écoles européennes, les grands compositeurs et les genres majeurs sont passés en revue. Personne n’a réussi à faire mieux en 50 ans ! Le livre de chevet de tout « honnête homme » qui se respecte. 

Généralités

François Bluche (dir.), Dictionnaire du Grand Siècle, Fayard, 1992. Monumental
1648 pages par les meilleurs spécialistes de la période. 

La musique en France à l’époque baroque : de Beaujoyeulx à Rameau / James R. Anthony

Jacques Truchet (dir.), (dir.), Le XVIIème siècle, Diversité et cohérence, Berger-Levrault, 1992.
Survol thématique, on se réfèrera notamment aux chapitres « musique » et « opéra ».

 

Musique baroque

James Raymond Anthony, La musique en France à l’époque baroque : de Beaujoyeulx à Rameau, Flammarion, 1992.
Etude très complète et très didactique sur tous le Grand Siècle, y compris l’avant Lully.

Olivier Baumont, La musique à Versailles, Editions Actes Sud, 2007.
Gros livre d’art superbement illustré qui retrace la vie musicale de la cour de Louis XIV à… Louis-Philippe. Aussi beau qu’instructif.

Philippe Beaussant, Vous avez dit baroque ? Actes Sud, 1988.
Une introduction générale par l’auteur de Lully, le Musicien du Soleil.

Jean-Philippe Biojout, Pascal Fardet, Guide des CD récompensés par la presse et les grands prix, Bleu Nuit Ed., 1999 et 2006.  » Quels disques classiques choisir aujourd’hui ? Quelles sont les versions qui ont été récompensées par les revues du disque (Diapason, Répertoire, Le Monde de la Musique, Télérama, Opéra international…) et les Grands Prix (Charles Cros, Victoires de la Musique, Nouvelle Académie du Disque, Orfée d’Or.) ?…  » (quatrième de couverture)

S. Clercx, Le Baroque et la Musique, Essai d’Esthétique Musicale. Bruxelles, 1948.
Une discussion esthétique sur la place et les valeurs du baroque dans la musique classique. 

H. Lacombe (dir.), Le Mouvement en Musique à l’Epoque Baroque. Avec une préface de Gustav Leonhardt, collection La lyre moderne, ed. Serpenoise, 1996.
Un recueil d’articles de différents auteurs. Pour amateurs confirmés.

D. Launay, La Musique Religieuse en France du Concile de Trente à 1804, Société Française de Musicologie et éditions Klincksieck, 1993.
Un panorama remarquable de ce genre florissant qui comprit oratorios, grands motets, petits motets, messes ou encore leçons de ténèbres.

B. Marcelle, Dictionnaire de la Musique en France aux XVIIe et XVIIIe siècles. Fayard, 1992.
Un ouvrage extrêmement bien fait; on regrette seulement qu’il se limite à la France.

C. Palisca, La Musique Baroque, Actes Sud, 1999.
Traduction française épuisée d’une étude rigoureuse mais plus concise que le Bukopfzer.

Julie-Anne Sadie, Guide de la musique baroque, Fayard (collection Les indispensables de la musique), 1995.
Absolument remarquable.