Close

Leçons de Ténèbres

Publié dans :
5 mai, 2014
Basilique Notre-Dame du Chêne, Vion, le 29 août 2014 à 17h.
François Couperin, Leçons de Ténèbres. Les Demoiselles de Saint-Cyr, direction et clavecin : Emmanuel Mandrin

C’est entre 1713 et 1717 que François Couperin compose ses neuf Leçons de Ténèbres dont seulement trois, celles du Mercredi Saint, sont parvenues à la postérité. Ces pièces pour « le Premier Jour » sont écrites sur la première des cinq lamentations de Jérémie présentes dans l’Ancien Testament. Les poèmes décrivent la désolation de Jérusalem détruite et les souffrances endurées, qui sont également celles du Christ sur le chemin de la croix. Couperin compose ces leçons pour les religieuses de l’Abbaye de Longchamp, un lieu où le Tout-Paris, privé de répertoire lyrique en période de carême, se retrouve pour entendre les chanteuses à la mode. Depuis le milieu du XVIIe siècle, l’Office des Ténèbres connaît en effet un engouement hors du commun et les oeuvres de Michel Lambert et de Marc-Antoine Charpentier en font un genre éminemment français. Si Couperin s’inscrit dans cette tradition, sa musique se démarque cependant par son caractère intemporel, utilisant les moyens expressifs de la tragédie lyrique sans se conformer pour autant aux règles de composition en vigueur. La liberté et la singularité observées dans la conception de ces pièces font d’elles un chef-d’oeuvre de l’époque baroque, à haute valeur spirituelle. Les Leçons du Premier Jour sont mêlées dans le présent concert aux Répons de Marc-Antoine Charpentier et aux choeurs du Miserere de Nicolas Clérambault. Une version proche de ce que l’on pouvait entendre pendant la semaine sainte, au début du XVIIIe siècle, lors d’une promenade dans une maison de religieuses très en vogue, à l’orée du Bois de Boulogne.