Close

Bach voyageur

Publié dans :
11 juin, 2014

L’Herbergement – Église, le 29 juillet 2014 à 21h.

XVIII-21
Le Baroque Nomade
Jean-Christophe FRISCH, direction

La rivalité entre la Suède et la Russie pour la domination de la Baltique a agité l’Europe du Nord pendant plusieurs siècles. En 1707, après avoir déposé le roi de Pologne, le royaume de Suède attaque la Russie de Pierre le Grand. Ce conflit s’achèvera par la défaite des Suédois. Charles de Suède est exilé auprès de son allié turc à Constantinople. Cette défaite a connu des conséquences musicales : Johann-Jakob Bach, frère bien aimé de Johann Sebastian, était musicien au service du roi de Suède, et l’a donc suivi dans ses déplacements militaires, jusque dans l’exil à Istanbul. C’est là qu’il fait la connaissance d’un musicien français, Gabriel Buffardin, au service de l’ambassadeur du roi de France. Buffardin jouait d’un nouvel instrument, la flûte traversière, et l’enseigna à Bach, sans doute un des premiers allemands à en jouer.