Close

Festival du Périgord Noir

Publié dans :
7 août, 2014

Périgord noir, du 5 août au 3 octobre 2014. 

Thème : Rêves d’orient

La tradition du voyage en Orient s’est ancrée chez les écrivains romantiques après avoir marqué des générations de musiciens. Gérard de Nerval note ainsi, dans son Voyage en Orient, que « les génies de l’Orient n’ont jamais eu plus de pouvoir ». À Versailles, nombre de compositeurs s’attachèrent à écrire de multiples variations sur le rêve oriental. Rameau en donnera une interprétation marquante avec Les Indes Galantes.

Les opéras de Gluck puiseront largement dans le merveilleux des Mille et Une Nuits, dont Antoine Galland avait donné une traduction chatoyante qui traverserait tout le 18ème siècle. Lully, au siècle précédent, avait composé la musique de scène pour le Bourgeois Gentilhomme de Molière, une comédie-ballet dont la représentation devant la Cour, en déplacement à Chambord en octobre 1670, rencontrerait un succès qui ne se démentirait plus.

Le Festival a choisi cette année de confier à l’Académie de musique ancienne du Périgord Noir la production d’un spectacle intitulé Mamamouchi, ou Molière et Lully de Versailles à la Sublime Porte. Il sera représenté à Saint-Amand-de-Coly avant une itinérance de 3 ans en France et dans divers pays européens, puis en Turquie et au Liban.