Close

L’Incoronazione di Poppea, Monteverdi

Publié dans :
22 avril, 2014

Opéra national de Paris, Palais Garnier, du 7 au 30 juin 2014.

LE COURONNEMENT DE POPPÉE
OPÉRA EN UN PROLOGUE ET TROIS ACTES (1643)
MUSIQUE DE CLAUDIO MONTEVERDI (1567-1643)
LIVRET DE GIOVANNI FRANCESCO BUSENELLO
Direction musicale : Rinaldo Alessandrini

La Fortune ni la Vertu ne peuvent rivaliser avec l’Amour qui, d’un signe, fait changer le monde : tel est le message que porte Le Couronnement de Poppée, ultime chef-d’oeuvre de Monteverdi. Trente-cinq ans ont passé depuis son Orfeo, qui ouvrait l’ère de la favola in musica. Dans la Cité des Doges, que Rome dit rongée par le vice, le compositeur signe cet opéra du désir et de la séduction, où la beauté de Poppée ensorcelle Néron et provoque la mort de Sénèque, l’exil d’Othon et la répudiation d’Octavie. Les colonnes des moeurs s’écroulent une à une sans que l’on puisse se raccrocher à aucun personnage, sinon à cette musique délicieusement enivrante : au crépuscule de sa vie, Monteverdi nous ouvre les portes d’un univers sensoriel où « la voix devient baiser, puis se transforme en écriture profonde » (Starobinski). Poète du geste et de l’espace, le metteur en scène Robert Wilson écrit avec « Poppée » un nouveau chapitre de son histoire avec l’Opéra de Paris.