Close

Premier et dernier

Publié dans : Concerts - Critiques - Festivals
25 mars, 2013

George Frederic Haendel

Il Trionfo del Tempo e del Disinganno

Il Giardino Armonico et Giovanni Antonini
© Misteria Paschalia, 2013 / Grzegorz Ziemiański, www.fotohuta.pl

La Bellezza : Roberta Invernizzi – soprano
Piacere : Julia Lezhneva – soprano
Disinganno : Sara Mingardo – contralto
Il Tempo : Krystian Adam Krzeszowiak – tenor 

Il Giardino Armonico
Dir. Giovanni Antonini

25 mars 2013, concert d’ouverture, Karol Szymanowski Philharmonic Hall, Festival Misteria Paschalia

Le lundi 25 mars, en ouverture de cette édition, Il Giardino Armonico, l’un des ensembles les plus reconnus pour la musique des XVIIème et XVIIIème siècles, avec à sa tête, son fondateur Giovanni Antonini, donnait  l’œuvre magnifique de Haendel Il Trionfo del Tempo e del desinganno. Premier et dernier oratorio du compositeur qui l’écrivit dans sa prime jeunesse en Italie et reprit sa partition à la fin de sa vie à Londres pour en modifier la structure. Il met en confrontation les allégories du Temps, de la Vérité et du le Plaisir qui cherchent à s’approprier la Beauté dans un duel musical et philosophiques des plus âpres. Ces personnages symboliques furent incarnés par des chanteurs de grande qualité tels Roberta Invernizzi, Sara Mingardo, Julia Lezhneva et le ténor Kristian Adam Kreszowiad sous la direction de Giovanni Antonini, chef vif et premier violon du Giardino.

Marguerite Haladjian

Vers le sommaire du festival Misteria Paschalia