Close

Que reste t-il du nom de Philidor aujourd’hui ?

29 juillet, 2014
Page de Titre de l'Analyse du jeu des échecs de François-André Danican Philidor, édition de 1777. D.R.

Page de Titre de l’Analyse du jeu des échecs de François-André Danican Philidor, édition de 1777. D.R.

 

La Collection Philidor
Fonds ancien à la Bibliothèque Nationale de France, tient son nom d’André Danican Philidor l’aîné, musicien de la Grande Ecurie de Louis XIV et garde de sa Bibliothèque de musique à partir de 1684. Les documents attestent de : « Philidor l’aisné Ordinaire de la Musique du Roy et l’un des deux gardiens de la Musique de sa Majesté ». [conservation du Fonds à la BnF : http://gallica.bnf.fr/Philidor.htm]

Le Centre de musique baroque de Versailles a inauguré en 1990 une immense base de données également à son nom [http://www.cmbv.com/fr/banq/fsbanq.htm].

Philidor mourut, à Londres, le dernier jour d’Août 1795. Il fut inhumé en l’église St James Piccadilly (paroisse St Pancras. Une stèle demeure, érigée sur le site actuel du jardin public St James (Cardington Street, Camden).

Le buste du plus célèbres des Philidor, François-André Danican Philidor, joueur d’échecs génial et créateur de l’Opéra comique, figure à l’Opéra Garnier à Paris. A partir de la rue Scribe, il suffit de lever la tête pour voir son nom indiqué parmi d’autres très illustres compositeurs.

Une rue Philidor existe à Paris, dans le XXème arrondissement, autre signe de reconnaissance au plus célèbre des Philidor.

L’Ensemble Philidor renouvelle la tradition des ensembles d’instruments à vent des XVIIème et XVIIIème siècles. Il a été fondé en 1992 à Tours, à l’initiative d’Eric Baude et de musiciens professionnels passionnés par la musique et les instruments à vent anciens. Ils ont à cœur de ressusciter un répertoire musical original, connu ou inédit, d’ouvrir de nouvelles perspectives d’interprétation de la musique ancienne. Du baroque au classicisme, de la musique française de la dynastie Philidor aux œuvres pour ensemble d’instruments à vent (Philidor, Telemann, Händel, Mozart, Krommer, Beethoven, etc.), l’Ensemble Philidor présente chacun de ses programmes sur instruments à vent anciens ou copies rigoureuses. Eric Baude, musicologue, poursuit un important travail de recherche sur le répertoire pour ensemble à vent de l’époque des Lumières. Il assure la direction et la programmation artistique de l’Ensemble Philidor.

L’Ensemble Philidor (dir. Eric Baude) sur Internet : http://www.philidor.net

 D.S.