Close

  • Dear pretty youth…

    Pour changer un peu des contre-ténors (incontournables Alfred Deller ou Paul Esswood, par exemple), voici un double coffret qui nous propose la réédition économique de nombreuses Chansons de Purcell, et d'extraits de ses musiques de Scène, notamment le lamento de Didon. Hélas, comme c'est le cas dans cette collection, le livret est absent, mais cela n'empêche pas d'admirer le timbre diaphane et cristallin de Nancy Argenta dans l'un de ses enregistrements les plus aboutis.