Close

  • Des exercices bien virtuoses

    Un rayon de soleil traverse l’azur du petit matin et réchauffe le cœur d’une douce caresse... Dès le premier mouvement (largo) du Trio en la Majeur, Sébastien Marq expose son jeu doux et velouté, léger et transcendant. Et l’on s’émerveille, béat, devant la beauté du son, la justesse des sentiments, et ce toucher si délicat qui vous berce et vous emmène dans un jardin d’Eden.