Close

  • Publié dans : Concerts - Critiques
    « As with rosy steps the morn, Advancing, drives the shades of night (…) »

    Theodora est l'un des oratorios tardifs de Haendel. Créé en 1750, il ne connut qu'un succès d'estime auprès du public londonien, avec 3 représentations. Pourtant, de même qu'avec l'ultime Jephta, cette œuvre, à la fois directe et tendre, compte parmi les plus belles du compositeur, visiblement inspiré par cette trame pourtant d'une désarmante simplicité dû à un Révérend Morell à la plume un brin indigeste.

  • Publié dans : Concerts - Critiques
    « Mon beauf, ma sœur et moi »

    Qui n’a pas eu dans sa vie des différends de famille. Et quand la "belle famille" s’en mêle ça devient délicat. Le Théâtre des Champs Elysées qui ce soir accueillit bien du monde malgré la confidentialité du programme, il est probable que l’histoire de Radamisthe et Zenobie a du interpeller certains.