Close

  • Publié dans : Concerts - Critiques - Festivals
    « Baroques en Cercles »

    Nul besoin d'être biologiste, anthropologue ou Casanova pour s'en être un jour rendu compte : chaleur et lumière favorisent le commerce des âmes et le rapprochement des corps. Ainsi quand sous le soleil de Cercles il est question de "chants amoureux" on se dit que c'est la saison, après tout, et même à quatre siècles de distance.