Close

  • « Dépasser la simple esthétique » : rencontre avec Reinoud Van Mechelen, haute-contre

    Muse Baroque : Bonjour Reinoud Van Mechelen. On vous voit fréquemment sur les scènes parisiennes et à Versailles ces derniers mois. Là vous intervenez dans Les Fêtes Vénitiennes de Campra à l'Opéra Comique : dans quel état d'esprit êtes-vous ? Reinoud Van Mechelen : J'ai déjà participé à de grandes productions avec William Christie - notamment des actes de ballet de Rameau - mais c'est la première fois que je tiens un rôle de cette importance dans une oeuvre mise en scène d'une telle envergure. La collaboration William Christie/Robert Carsen apporte une dimension toute nouvelle à cette pièce pleine d'humour et tellement accessible.

  • Publié dans : Concerts - Critiques
    Venise de fastes et d’illusions (Campra – Fêtes Vénitiennes, Les Arts Florissants, Christie – Opéra comique, 27/01/2015)

    La mise en scène de Robert Carsen s'avère réjouissante, efficace et esthétique. Au Prologue ou mise en situation, le spectateur voit l’arrivée des touristes sur la place Saint-Marc, avec leurs sacs à dos ou leurs valises et leurs téléphones portables pour prendre des selfies. L’apparition du Carnaval, le géant rouge à visage quelque peu comique, symbole des fêtes, transforme ces touristes...

  • Publié dans : Concerts - Critiques
    « Vivez, Clorinde vous l’ordonne » (Campra, Tancrède – Schneebeli, Tavernier – Versailles, 07/05/2014)

    Bien entendu, l'histoire contrariée de Tancrède et Clorinde d'après la Jérusalem délivrée du Tasse, cette West Side Story des croisades comme la vante les notes de programme, c'est d'abord le Combattimento di Tancredi e Clorinda de Monteverdi, d'une puissance condensée inégalée.

  • Publié dans : Concerts - Critiques
    Le jeune sage et le vieux fou

    Notre Dame de Paris, brillant de sa façade nue au crépuscule domine depuis près de mille ans le ciel parisien de ses tours gargouillées. Les célébrations du 850ème anniversaire de la construction de la cathédrale battent son plein au milieu de touristes ensorcelés par le vaisseau de pierre où dort l’Histoire.

  • Plorans ploravit
    20
    avr
    2013
    Plorans ploravit

    Nous voici confronté à un exercice désagréable, qui est celui d’exprimer notre déception devant cette nouvelle réalisation du label Hérisson, aux choix artistiques que nous avons pourtant souvent soutenus.

  • Itinéraires d’André Campra

    Les Itinéraires d’André Campra s’inscrivent, à la suite de plusieurs partitions, dans la démarche de réhabilitation du compositeur aixois entreprise par les chercheurs du CMBV depuis plusieurs décennies. Campra, musicien à la personnalité complexe et dont la vie comporte pour nous encore des zones d’ombre, mais fort estimé en son temps, et aujourd’hui considéré comme acteur important de l’autonomisation de l’artiste-musicien vis-à-vis des institutions.

  • Une merveille d’équilibre

    On ne peut pas dire qu’André Campra soit méconnu ; les mélomanes le connaissent. Pour autant, connaît-on vraiment sa musique ? Rares sont les œuvres lyriques enregistrées — son Europe galante n’est pour beaucoup qu’un titre, et on attend toujours une parution discographique pour pallier à la faible version Leonhardt

  • Publié dans : CD / DVD - Critiques - Récital
    Un beau jeune homme que ce CMBV !

    Son plus bel atour est certainement ce chœur unique en couleurs, textures et moelleuse volupté que sont les Pages et Chantres de Versailles. Fêtant ses 20 ans avec faste un beau coffret de trois CD vient prolonger l’éclat d’une naissance sous les meilleurs auspices. Olivier Schneebeli dirige avec passion cet ensemble vocal d’excellence depuis 20 ans.

  • Publié dans : CD / DVD - Critiques - Opéra
    L’Écho retrouvé

    Présageant dans sa maxime lapidaire le temps des touristes absents, des cacophonies photographiques et des dialectes multicolores, Arbit Blatas, artiste plastique et laconique observateur du monde, nous livre l'image la plus précise de la Sérénissime délaissée par les hordes qui l'envahissent sans cesse.

  • Publié dans : CD / DVD - Critiques - Opéra
    Malgoire, amour et beauté

    Les enregistrements de Campra sont peu nombreux, surtout en ce qui concerne les œuvres scéniques ; ce n’est donc pas le moindre mérite de ce coffret de figurer parmi les trois seuls existants, malgré quelques coupures dont la plus gênante a été pratiquée dans le prologue...

  • Publié dans : CD / DVD - Critiques - Récital
    30 glorieuses peuvent-elles se résumer à si peu !

    Les Arts Florissants, ensemble créé par William Christie, fêtent cette année leurs 30 ans. Durant ces belles années, ils ont enregistré des versions de référence sur tout leur répertoire du XVIIe et du XVIIIe siècle. Alors que d’autres éditent des coffrets pour fêter dignement leur anniversaire, les Arts florissants en cours d’existence ne peuvent le faire qu’en partie. Alors autour du Jardin des Voix créé en 2002 pour favoriser la formation des jeunes interprètes, un programme nous est ici offert de bien trop courts extraits des enregistrements réalisés sous le label Virgin Classics...

  • In vino veritas
    31
    déc
    2007
    In vino veritas

    A côté des tragédies lyriques, des opéras-ballets, des sonates italiennes qui firent postérité, le règne de Louis XIV vit fleurir tout un répertoire d’airs populaires contant, si l'on peut dire, les boires et déboires des gens de la société de l’époque.

  • Campra se retourne dans sa tombe

    John Eliott Gardiner est célèbre pour son affinité avec la musique française. on lui doit notamment les extraordinaires Boréades de Rameau ou encore le remarquable Scylla & Glaucus de Leclair. Mais... que diable était-il allé faire dans cette galère ?

  • Campra se retourne dans sa tombe (bis repetita)

    Plusieurs années auparavant, William Christie avait ressuscité avec faste et élégance Idioménée du même compositeur aixois. De même, notre Bill national avait brillé dans divers grands motets dont ceux de Delalande, de Mondonville ou de Rameau. On espérait donc beaucoup de ce nouvel enregistrement.