Close

  • Correspondances
    31
    déc
    2012
    Correspondances

    Rares sont les claviéristes aujourd’hui qui s’aventurent avec bonheur à jouer la musique de Carl Philipp Emanuel Bach au clavicorde. Parmi les réalisations marquantes, signalons celle de Mathieu Dupouy (Hérisson Productions), signalons celle de Marcia Hadjimarkos (Pièces de caractère, Zig Zag Territoires), et signalons encore celle de Jocelyne Cuiller...

  • L’un des rares disques consacrés au clavicorde

    On ne juge pas un livre à la couverture, et un disque non plus. Derrière une pochette dont on serait tenté de dire que nous la trouvons presque hideuse, Mathieu Dupouy, claveciniste et fondateur du label Hérisson nous offre un programme intéressant, interprété avec beaucoup de sensibilité...

  • Publié dans : Dossiers - Interviews
    Entretien avec Jocelyne Cuiller

    Entretien avec Jocelyne Cuiller, autour du clavicorde et de C.P.E. Bach. A l'occasion de la sortie de son 2ème disque consacré au clavicorde chez Fuga Libera que nous venons de chroniquer, Jocelyne Cuiller a accepté de nous en dire plus sur les sonorités douces, frémissantes et poétiques de cet instrument par trop méconnu, et à qui Ralph Kirkpatrick avait pourtant redonné toutes ses lettres de noblesse dès les années 50.

  • Sous ce titre emprunté partie à Jean-Jacques Rousseau (Rêveries du promeneur solitaire), partie à Carl Philipp Emanuel Bach (Sonates pour connaisseurs et amateurs) se dissimule l’un des rares disques consacrés au clavicorde qui existent – et sans doute l’un des plus passionnés.