Close

  • Un souffle printanier venu de Germanie…

    Six Concerts Avec plusieurs Instruments Dédiées A Son Altesse Royalle Monseigneur Crêtien Louis, Marggraf de Brandenbourg & c. & c. & c., par Son tres-humble & très obeissant Serviteur Jean Sebastian Bach. Maître de Chapelle de S.A S. le prince regnant d’Anhalt-Coethen. [...] Voici l’incipit de la dédicace écrite en français que Bach adressa en 1721 au margrave du Brandebourg...

  • Vrombissements et gambades

    Ces concertos sont à la fois archiconnus, très aimés et très souvent enregistrés. À quoi bon une nouvelle intégrale de ce monument galant écrit pour prouver la culture gigantesque et l’habileté incomparable d’un Bach non exempt d’une pointe d’opportunisme ?