Close

  • Publié dans : Concerts - Critiques
    De l’Eros baroque au drame romantique

    Deuxième pièce de la trilogie née de la collaboration avec le librettiste Lorenzo da Ponte, après Les Noces de Figaro (créées en 1786 à Vienne), Don Giovanni est assurément l'opéra de Mozart au message le plus ambivalent, puisqu'il autorise (au moins) deux lectures assez radicalement opposées.