Close

  • Publié dans : Dossiers - Partitions
    Michel-Richard Delalande (1657-1726)

    Les Fontaines de Versailles sur le retour du Roy, concert donné à sa Majesté dans les grands appartements de son Château de Versailles, le 5 avril 1683, divertissement allégorique sur un livret d’Antoine Morel (4,32 Mo, fac-similé du manuscrit de la collection Philidor de la BNF)  Te Deum S. 32, grand motet pour orchestre, solistes et chœur à 5 voix (21,16 Mo, manuscrit conservé à la Bibliothèque de Versailles (1689)) […]

  • Domine, quis sustinebit ?

    Ce programme, dont nous tairons une jaquette d’un goût pyrotechniquement douteux, s’articule autour des fastes du grand motet versaillais, avec le fameux Te Deum H146 de Charpentier célébrant la Victoire de Steinkerque, et un De profundis de Delalande un brin moins célèbre.

  • Mangeons en musique…

    Et non, l'œuvre de Delalande ne se résume pas à ses fanfares pour trompettes martiales et éculées, surjouées par les Jean-François Paillard et autres Paul Kuentz. D'une part, ses grands motets sont magnifiques, et d'autre part même les Symphonies pour les Soupers du Roi sont bien plus fines qu'on ne l'imagine.