Close

  • De l’art du Madrigal, au féminin

    Formée par les soins de Francesco Cavalli, Barbara Strozzi grandit en la république de Venise et prit part dès sa jeunesse à l'activité musicale de la cité. Son père, Giulio Strozzi, fut un des poètes les plus apprécié de son temps – Monteverdi lui commanda deux livrets d'opéra – et fonda en 1637 une académie rattachée à la plus célèbre Accademia degli Incogniti.