Close

  • Publié dans : CD / DVD - Critiques - Récital
    La juxtaposition n’empêche pas la beauté

    Lors du premier contact avec un disque nouveau, dont le programme avait été chroniqué avec enthousiasme par que notre rédacteur en chef à Ambronay, l’on peut s’attendre à en connaître le contenu. Ainsi, celui-ci n’échappa pas à la règle, et l’auteur de ces lignes, informé par la couverture (de face comme de dos) qu’il y aurait de la musique italienne du XVIIe siècle interprétée par Stéphanie d’Oustrac et l’Ensemble Amarillis, voulut en savoir davantage.

  • Profond Carmin
    31
    déc
    2011
    Publié dans : CD / DVD - Critiques - Opéra
    Profond Carmin

    Les dernières pages du monumental Ulysse de James Joyce s'achèvent par l'éternel féminin, le monologue extraordinaire de Molly Bloom. Si la femme concupiscente du peu reluisant Leopold Bloom n'a rien d'une enchanteresse mythique, Joyce, en quelques pages, nous fait pénétrer au coeur même du subconscient...

  • « Atys, ne feignez plus, je sais votre secret » (Idas, Acte I, scène 2)

    Noël 2011. Le 13 mai dernier, nous subissions le choc dramatique et esthétique de la recréation du mythique Atys de Christie / Villégier à l’Opéra Comique, et nous ne reviendrons pas sur les qualités exceptionnelles de cette production, que nous avons abondamment décrites dans un compte-rendu enthousiaste auquel nous vous renvoyons.

  • « Das Leben ist ein Traum »

    Haydn fut sans doute un grand passionné de théâtre. Outre ses opéras, quelque peu oubliés aujourd’hui, on ne peu manquer d’observer son sens de la dramaturgie dans Die Jahreszeiten et Die Schöpfung, et même dans les symphonies.

  • Publié dans : Dossiers - Interviews
    Entretien avec Stéphanie d’Oustrac, mezzo-soprano

    Entretien avec Stéphanie d'Oustrac, mezzo-soprano. Muse Baroque : À ceux qui peuvent échanger quelques mots avec vous à la fin d’un spectacle, vous confiez l’importance du théâtre dans votre parcours ; par quoi avez-vous commencé, le théâtre ou le chant ? J’ai commencé par le chant, par la chorale à 12 ans, avant tout parce qu’étant très asthmatique, mes parents ont pensé que c’était bon pour le souffle de faire du chant. Comme je chantais tout le temps à la maison, ça n’a pas posé de problème. Jean-Michel Noël à Rennes, très bon chef de chœur, qui a une belle maîtrise maintenant, m’a dit "Tu as une jolie voix, si tu veux tu peux être soliste ", donc j’ai eu l’occasion de m’investir un peu dans le chant. Mais en fait ma vraie passion après ça a été le théâtre. Je me suis aperçue que j’aimais être sur scène, jouer...

  • Publié dans : CD / DVD - Critiques - Opéra
    Le jeu n’en vaut pas la chandelle…

    Une distribution honorable, me direz-vous. Certes, néanmoins… on est toujours condamné, avec ce DVD, à rester sur sa faim. Si Stéphanie d’Oustrac est une excellente Didon, que Sophie Daneman est agaçante ! De même, si les deux Sorcières sont géniales de ridicule, l’Enchanteresse est à peine supportable !