Close

  • Publié dans : CD / DVD - Critiques - Récital
    Beaucoup de bruit pour rien

    La production de Max Emanuel Cencic est particulièrement abondante ces derniers mois, avec les enregistrements des intégrales d'Artaserse (Virgin Classics) et d'Alessandro (Decca) sortis fin 2012, accompagnés de nombreuses représentations, et alors que résonnait encore le succès de ses Duetti avec Philippe Jaroussky parus en début d'année

  • Jaquette affreuse, enregistrement sublime

    A première vue, ce digipack où Maïté Beaumont sourit béatement alors que s'inscrivent en lettres dorées un énorme Maïté Beaumont et un petit Dolce Mio Ben ressemble à s'y méprendre à une publicité pour cosmétiques, ou un disque de variété. En outre, le livret, d'une grande indigence, n'offre la traduction des textes italiens chantés qu'en allemand.