Close

  • Les Indes ronflantes

    Ces transcriptions sont de la main même de Rameau et furent publiées avec l'unique édition de l'opéra, peu après 1735. Le compositeur regroupait certains airs et danses en quatre grandes suites, qui sont très partiellement enregistrées ici (16 numéros sur 32). Hélas, il semble que la transcription a étiolé le langage suggestif ramiste, et le jeu mécanique de Kenneth Gilbert ne fait qu'accroître une fâcheuse impression de tricotage de luxe.

  • Lully chez Couperin

    Dans son unique Livre de Pièces de Clavecin de 1689, D'Anglebert glisse au sein de ses suites plusieurs transcriptions de Lully qu'il arrange avec un soin extrême et ornemente avec goût. On retrouvera ainsi de grandes pages telles la Passacaille d'Armide, les Ouvertures de Proserpine ou d'Isis, la Chaconne de Galatée.

  • Comparaison des intégrales des Quatre Livres de Clavecin de François Couperin

    Les pièces de clavecin de Couperin représentent le sommet de la musique française de clavecin. Mis à part les préludes de l'Art de toucher le Clavecin, l'œuvre de Couperin se compose de 233, groupées par tonalités en 27 ordres publiés en quatre livres (1713, 1717, 1722 et 1730).