Close

  • Publié dans : Dossiers - Interviews
    Rencontre avec Emiliano Gonzalez Toro

    Mes parents étaient de grands amateurs de musique classique, et mon papa était déjà ténor, plûtôt barytonnant. Très jeune ma mère m'a inscrit à une chorale d'enfants à Genève où nous habitions. J'ai ensuite été choisi pour jouer des rôles d'enfant au Grand Théâtre de Genève. Vers huit ou neuf ans j'ai eu l'honneur de côtoyer de grands noms de l'époque comme Samuel Ramey ou Bernard Finck, et déjà à l'époque je me disais : c'est ça mon métier, c'est ce que je veux faire plus tard.