Close

  • Exquis, mais un peu creux

    L'adagio de la sonate RV 53 qui ouvre le disque laisse entrevoir des promesses qui ne sont que partiellement tenues. Le hautbois virtuose et très grainé de Paul Goodwin sculpte chaque note sur un motif de basse martelé avec vigueur, accentuant avec franchise l'acuité d'un drame qui guette chaque mesure, et où la tension d'un ciel d'orage est palpable.