Close

  • Publié dans : CD / DVD - Critiques - Opéra
    Chronique d’une mort annoncée

    Quand le très sérieux Institut Antonio Vivaldi donna son satisfecit à la partition découverte par le claveciniste tchèque Ondrej Macek, les mélomanes vivaldovores furent hautement ravis par les promesses d'une œuvre totalement méconnue, d'une période tardive du prêtre roux. L'enregistrement à Prague de cette partition retrouvée dans la demeure familiale de Regensbourg des Princes Thurn und Taxis, fit trépigner d'impatience.