Close

  • Publié dans : CD / DVD - Critiques - Récital
    Le cuisinier de Haendel

    On cite souvent, dans la légende haendélienne la phrase malheureuse qu’il aurait prononcée contre le jeune Gluck : Mon cuisinier connaît plus le contrepoint que ce Gluck. Si non è vero e ben trovato. Mais n’en déplaise au grand Berlioz qui épingla le Caro Sassone pour cette affirmation, il se peut qu’au lieu d’une perfidie ce soit une sorte d’hommage.

  • Plus doux que les roses…

    Vous aurez bien du mal à trouver ce disque, au minutage d'ailleurs assez chiche (33-tours oblige), mais c'est une petite merveille de musicalité et de délicatesse. Si Paul Esswood n'a jamais pu maîtriser ce vibratello constant qui le caractérise, il a réussi à transformer ce handicap en grand art.

  • God save the King’s Consort !!!

    Amateur de grosses fanfares, de foule en liesse s'époumonant à crier God save the King ! Long live the King ! May He lives forever !, passionnés de cloches, possesseurs de grosses enceintes, cet enregistrement unique est fait pour vous !