Close

  • Publié dans : Dossiers - Interviews
    Entretien avec Sigiswald Kuijken, violoniste

    Entretien avec Sigiswald Kuijken, violoniste, directeur musical de La Petite Bande, et de Sara Kuijken, violoniste. Muse Baroque : vous avez choisi de jouer ce soir les quatre Ouvertures de Bach. Pour être un petit peu provocateur, ne s’agit-il pas avec cette succession de danses à la française d’une des œuvres les plus curiales et les plus convenues du compositeur ?

  • Déception
    3
    mai
    2010
    Déception

    Ce disque historique regroupe deux enregistrements bien distincts consacrés tous deux aux cantates italiennes pour alto du début du XVIIIème siècle. Hélas, l’on aura connu des mets jacobsiens bien plus digestes.

  • Publié dans : Dossiers - Interviews
    Entretien avec Sigiswald Kuijken, violoniste baroque

    Entretien avec Sigiswald Kuijken, violoniste baroque et directeur musical de La Petite Bande. Le pionnier de la restitution musicale baroque était à Nantes pour le 25ème anniversaire du Printemps des Arts de Nantes. C'est en sortant de sa remarquable prestation des Quatuors opus 76 de Haydn avec le Quatuor Kuijken qu'il nous a accordé un entretien dans la librairie du Musée des Beaux-Arts. Nous avons été touchés par la sincérité et la spontanéité de ses propos qui ressemblent à l'approche de la musique que Sigiswald Kuijken nous a permis de redécouvrir...

  • Publié dans : CD / DVD - Critiques - Opéra
    Une heureuse résurrection de la Reine de Naples

    En janvier 1729, Haendel entreprit un voyage de cinq mois en Italie, séjournant à Florence, Venise, Milan et Rome. Il avait pour but d’engager de nouveaux chanteurs pour sa troupe d'opéra londonienne, à la suite du départ du fameux castrat Senesino. Sur place, il découvrit les nouvelles tendances de l’opéra italien évoluant vers une simplification de l’écriture orchestrale...

  • Qu’elle est belle, la ville solitaire !

    C'est dans les années 1714 -1715 que François Couperin compose ses Trois leçons de Ténèbres pour le Mercredy Sainct. Ce sont les seules du compositeur qui nous soient parvenues, bien qu'il ait affirmé en avoir écrit un cycle complet. Le Livre des Lamentations est un recueil de complaintes sur la chute de Jérusalem devant les glorieuses légions de Rome, vers - 587.

  • Un dimanche à Versailles

    Le vieux Roi est vieillissant. Son organiste n'est plus de prime jeunesse non plus. Et leurs ombres planent sur ces quatre concerts royaux que Louis XIV aimait à entendre le dimanche, publiés longtemps après la mort du Roi-Soleil. Art de Cour, superficiel, mignard et vain diront certains, stigmatisant les mélodies simplistes et l'abondance d'ornements.