Close

  • Publié dans : Concerts - Critiques - Festivals
    Une Furie d’un royal épanouissement

    Curieuse destinée que celle de Rossini, qui nacquit dans un XVIIIème siècle finissant où le baroque musical jetait ses derniers feux, désuets aux yeux de la plupart des contemporains. Il fut pourtant l'un des rares compositeurs du XIXème siècle (avec Berlioz, qui arrangea l'Orfée et Eurydice de Glück) à tenter de faire revivre la tradition baroque, à travers ses opéras seria (en particulier son Tancrède, et son Sémiramis).

  • Publié dans : Concerts - Critiques - Festivals
    « Cara e amabile beltà »

    Ce concert était l'évènement-phare du 29e Printemps des Arts de Nantes. C’est lui qui était annoncé le premier, et c’est aussi lui qui figurait sur la plupart des affiches. Par ailleurs, les organisateurs l’ont programmé dans le grand auditorium de la Cité des Congrès, lequel compte près de 2000 places. Sont-ce là des anecdotes ? Sans doute pas.

  • La rencontre des Grands Canaux…

    A ma droite, la lagune, son Grand Canal bordé de palais délicatement rongés par les eaux, balayés par le soleil, avec leurs délicates arcatures gothiques, assoupi dans la torpeur estivale. A ma gauche, l'autre Grand Canal, illusion rectiligne alors que la perspective est forcé, vaste trait, point d'orgue glorieux du domaine d'Apollon, croisement qui permet sur des barquettes, gondoles et vaisseaux de guerre...

  • Une religion encore bien « vivace »

    Dès les premières mesures, on reconnaît le style du Vivaldi alla Spinosi, mélange d'audace survitaminée et de clarté orchestrale. Le Nisi Dominus est ainsi projeté, sans crier gare, sur l'auditeur, qui titube devant les coloratures agiles de Philippe Jaroussky. Le timbre dénote comme à l'accoutumée une belle stabilité, des aigus posés, une agilité certaine dans les ornements.

  • Publié dans : CD / DVD - Critiques - Récital
    « Il y a un temps pour tout, un temps de pleurer, un temps de rire, un temps à se lamenter et un temps de danser. » (L’Ecclesiaste)

    « Lamenti » Patrizia Ciofi (1), Natalie Dessay (2) & Veronique Gens (3) : sopranos Joyce DiDonato (4) : mezzo-soprano Marie-Nicole Lemieux (5) : contralto Philippe Jaroussky (6) : contre-ténor Topi Lehtipuu (7), Rolando Villazón (8) & Simon Wall (9) : ténors Laurent Naouri (10) & Christopher Purves (11) : barytons-basses Le Concert d’Astrée Direction, orgue & clavecin Emmanuelle Haïm 64’20, Virgin, 2008 Ce récital constitue un catalogue auditif. Virgin y a […]