Close

  • « O che nuovo stupor »

    Septembre 2009. Pour célébrer les 50 ans de la mythique collection Das Alte Werk de Teldec (désormais partie intégrante du groupe Warner), le label a décidé de rééditer son catalogue avec de nouvelles jaquettes, avec à la fois les enregistrements historiques (les anciens Teldec marrons puis crème), et les nouveaux enregistrements (ex-jaquettes blanches).

  • Publié dans : Actualités - Edito
    Joyeux Anniversaire, Monsieur Leonhardt !

    80 ans déjà ! Le 30 mai dernier, le "Pape de la musique baroque", comme certains le surnomment, soufflait ses 80 bougies. Et le secret de sa longévité réside peut-être dans son élégante distinction, son sourire discret, son clavier bien tempéré. Pionnier du renouveau de la musique baroque voici près de 50 ans, aux côtés de Nikolaus Harnoncourt et des frères Kuijken, Gustav Leonhardt a su redonner au clavecin ses lettres de noblesse...

  • Ah, cela fait longtemps que l'on attendait cette 2nde édition du grand classique de Michel Verschaeve ! Il ne paie pourtant pas de mine, ce modeste in-8 thermocollé, à la couverture très zen, et dont les illustrations en noir et blanc souffrent d'une reproduction de basse qualité avec des effets de quadrillages ou de tramés...

  • Noir et Sévère
    27
    juin
    2007
    Noir et Sévère

    On retrouvera dans ces concertos pour clavecin de Bach une majorité de transcriptions, soit de concertos disparus pour violon ou hautbois (BWV 1055-1056), soit des célèbres concertos pour violons (BWV 1054, BWV 1058, BWV 1062) ou des Brandebourgeois (BWV 1057), soit d'œuvres d'autres compositeurs tels Vivaldi et son Estro Armonico (BWV 1065).

  • Pour les adorateurs du "Pape du Baroque" seulement

    Que ceux qui apprécient la délicatesse galante des mélodies françaises de la période du Bien-Aimé passent leur chemin, voici venir du fond des tiroirs de Teldec cet enregistrement antédiluvien qui prouvera aux détracteurs des interprétations sur instruments d'époque (ce ne sont pas des copies ici) que...

  • Hautes terres, morne plaine

    Suffit-il d'une poignée de très excellents solistes, d'instruments on ne peut plus authentiques (la plupart des originaux dont le pedigree est soigneusement noté dans le livret) et d'un célèbre compositeur pour faire un bon disque ?