Close

  • Publié dans : CD / DVD - Critiques
    Folies partagées pour Les Passions

    Après une formidable trilogie consacrée à Jean Gilles et cinq autres disques vocaux explorant le répertoire sacré des XVIIe et XVIIIe siècles, dont de saisissants Motets pour trois voix d’hommes de MA Charpentier, le chef et flûtiste montalbanais Jean-Marc Andrieu s’en revient de façon espiègle à la musique instrumentale avec son orchestre Les Passions. C’est une occasion devenue rare de l’entendre à nouveau à la flûte à bec, dans un pur esprit chambriste.

  • Padre del ciel (L’Aura mia sacra – La Main Harmonique, Bétous – Ligia)

    La Main Harmonique est un ensemble vocal créé en 2008 sous l’égide du contre-ténor Frédéric Bétous. L'expression renvoie à une forme de notation vocale en usage à partir de la fin du Moyen Age, la main guidonienne. Guido d’Arezzo (moine bénédictin italien) propose de reporter les combinaisons sonores les plus courantes de son temps sur plusieurs points saillants de la main humaine.

  • « Les Voix humaines »

    Que de chemin parcouru tout au long de cette intégrale d'abord parue chez Pierre Verany puis chez Ligia Digital depuis 1992. Voilà une œuvre colossale que celle d'enregistrer les 584 pièces de violes de Marin Marais, éditées entre 1686 et 1725 dans ses 5 Livres dont on retient trop souvent uniquement le Second (1701) pour ses fameuses Folies d'Espagne.

  • Les Passions brillent avec Eclats

    Eclairé par le chœur de François Terrieux, l’orchestre Les Passions dirigé Jean-Marc Andrieu présente pour son premier enregistrement un programme riche et intéressant, mêlant concertos du Prêtre Roux et motets d’un grand compositeur injustement méconnu. Nicola Porpora ne s’est en effet pas limité à enseigner aux grands castrats tels que Farinelli et Caffarelli, ou encore – ce que l’on sait moins – à Haydn...