Close

  • « Là mi dirai di sì »

    Airs de concert, d'opéras, duos, musique religieuse : visiblement Danielle De Niese a souhaité nous livrer à travers ce récital un panorama assez complet de la création vocale du divin Mozart. D'emblée, disons que le plaisir des oreilles est au rendez-vous, et le résultat convaincant malgré d'inévitables nuances.

  • « Pentiti, scellerato ! »

    Inégal est le mot qui semble s’imposer après avoir visionné de cette nouvelle production du Don Giovanni. Il y a du bon, de l’excellent même, et il y a du déplaisant. Il y a d'abord et aussi du neutre. C’est dans cette catégorie que l’on est tenté de placer la mise en scène de Francesca Zambello, ni laide ni belle, souvent elliptique...