Close

  • Jaquette affreuse, enregistrement sublime

    A première vue, ce digipack où Maïté Beaumont sourit béatement alors que s'inscrivent en lettres dorées un énorme Maïté Beaumont et un petit Dolce Mio Ben ressemble à s'y méprendre à une publicité pour cosmétiques, ou un disque de variété. En outre, le livret, d'une grande indigence, n'offre la traduction des textes italiens chantés qu'en allemand.