Close

  • Wiener Blut ! (Caldara, La Concordia dei’Pianeti, La Cetra, Andrea Marcon – Archiv)

    Capté en live à Dortmund, cette Azione Teatrale en un acte de Pietro Pariati, mise en musique par Antonio Caldara, sanctionne l’entrée du grand Vénitien dans l’immortalité. En effet avec cette recréation et première mondiale au disque, Archiv/Deutsche Grammophon prend un risque splendide et fait par la même occasion un joli pied de nez à l’innommable lieu commun de la crise du disque classique.

  • Publié dans : CD / DVD - Critiques - Récital
    Un baroque dépaysant … (Patricia Petibon, « Nouveau Monde » – Deutsche Grammophon)

    Après le concert donné en mai dernier à l’Opéra National de Lorraine (NANCY) par l’orchestre baroque de Mexico La Partenope, ce disque se révèle à son écoute tout autant dépaysant, exotique. Patricia Petibon nous invite à un voyage riche en couleurs mêlant les chants traditionnels aux airs de compositeurs connus tels Rameau, Haendel, Purcell, et de moins connus tels De Nebra ou Le Bailly.

  • Publié dans : CD / DVD - Critiques - Récital
    Travail d’orfèvre (Farinelli, Porpora’s arias – Jaroussky, Marcon – Erato)

    Après l’hommage rendu au napolitain Porpora (1686-1768) par Andreas Scholl, Franco Fagioli, Philippe Jaroussky a voulu à son tour honorer le plus célèbre des castrats Farinelli, mythe créé de toute pièce par l’un des plus talentueux compositeurs de musique baroque Nicola Porpora.

  • Publié dans : CD / DVD - Critiques - Récital
    Sans frayeur dans ce bois

    Le titre est trompeur, et après la Nouvelle Espagne de Mare Nostrum (Alpha), ceux qui viendraient en ces lieux chercher des compositions de Domenico Zipoli ou autres messes de jésuites en seront pour leurs frais...

  • Un profane divin !

    Février 2010. Une jaquette comme les autres. Photographe professionnel, beaux contrastes, Carmignola au premier plan, un Concerto italiano couleur terre de sienne inscrit dans une police moderne et ronde, qui ignore les empattements, les pleins et les déliés, les majuscules. Encore un superbe disque de Vivaldi, pense t-on mentalement, la joie et un je-ne-sais-quoi de blasé s'affrontant l'un l'autre l'espace d'un instant.

  • Publié dans : CD / DVD - Critiques - Récital
    Une exploration magistrale des opéras du Prêtre Roux

    Compositeur prolifique d'œuvres instrumentales, Antonio Vivaldi se flattait également (sans doute avec un peu d'exagération...) d'avoir écrit près d'une centaine d'opéras ! Moins d'une trentaine nous sont parvenus au moins partiellement, et comme il était d'usage à l'époque les productions nouvelles étaient parfois des compilations ou de simples remaniements d'œuvres antérieures.

  • Bienvenue à Mullova

    D’abord, pour amener un sourire appréciateur sur les lèvres du Très Haut et Très Puissant Messire le Rédacteur en chef qui supervise ces lignes, un bon point : l’ensemble de ces six concertos est bien exécuté sur des instruments d’époque, aussi bien chez les deux solistes que pour le reste du Venice Baroque Orchertra.

  • Décoratif…
    31
    déc
    2009
    Publié dans : CD / DVD - Critiques - Opéra
    Décoratif…

    Pour le passionné de musique baroque, ce DVD est la conjonction de deux promesses : le livret de l'Olimpiade de Pietro Metastasio, l'un de ces serpents de mer que la plupart des compositeurs ont mis en musique, et un lieu mythique, tel le Teatro Malibran de Venise, anciennement Teatro San Giovanni Grisostomo, la salle la plus célèbre de la Lagune et d'Europe quand le baroque régnait sur les esprits.

  • Un profane divin !

    Vous en avez rêvé, Simone Kermes l'a fait ! Avec Andrea Marcon, la soprano n'a pas hésité à puiser dans des pièces peu connues du Prêtre Roux (dont 5 premières mondiales). Elle en en extrait une substantifique moelle dont le centième ferait s'évanouir un dilettante tant elle accumule les airs de fureurs débordant de difficultés techniques.