Close

  • Publié dans : Concerts - Critiques
    L’honneur du sultan (Handel, Tamerlano, Les Talens Lyriques – Théâtre de la Monnaie, 6 février 2015)

    Face à une Alcina caractéristique d'un Haendel flamboyant, où volent les arias, Tamerlano campe une autre facette du compositeur, plus résolument dramatique et aussi plus innovante musicalement, notamment en confèrant un rôle de premier plan au ténor Bajazet. Comme pour Alcina, autre volet de ce dyptique programmé en ce début d'année, le théâtre de la Monnaie avait choisi d'employer le cadre reconstitué de la scène du théâtre de Drottningholm, afin d'y transposer la mise en scène de Pierre Audi, adaptée par Astrid Van den Akker.