Close

  • Publié dans : Concerts - Critiques
    Madrigali Amorosi (Monteverdi, Arts Florissants, dir. Paul Agnew – Philharmonie de Paris, 18 mai 2015)

    L’œuvre de Monteverdi (1567-1643) n'a nul besoin d'éloges pour se laisser apprécier, et ses madrigaux constituent une acmé reconnue de la musique polyphonique européenne de la fin du XVIème et du début du XVIIème siècle. Mais les replacer dans la perspective du demi-siècle séparant la parution du premier livre (1587) du huitième (1638) et dernier du vivant du compositeur (un neuvième livre paraissant de manière posthume en 1651) permet en outre de mesurer la profonde évolution de la composition musicale à cette époque...