Close

  • Publié dans : CD / DVD - Critiques - Opéra
    « Un Dieu, un Veracini » (Adriano in Siria, Prina, Hallenberg, Inverniizzi, Basso, Europa Galante, Biondi – Fra Bernardo)

    Voici un enregistrement qui tout à la fois rend justice à Veracini, et éclaire d'un jour nouveau la production lyrique à Londres au XVIIIème siècle. Les admirateurs de Haendel connaissent tous la situation délicate dans laquelle le plaça la création de l'Opéra de la Noblesse, qui attira par de meilleurs cachets les chanteurs que le Caro Sassone avait fait venir d'Italie à grand prix : le castrat Senesino, la Cuzzoni, la basse Montagnana.

  • Publié dans : CD / DVD - Critiques - Opéra
    Les ors vivaldiens de Vicence

    Ottone in villa, créé le 17 mai 1713 à Vicence, est le premier opéra officiellement composé par le Prete Rosso, à l'âge de 35 ans. En réalité, Vivaldi avait approché l'univers de l'opéra en tant que retoucheur de partition, et probablement déjà composé pour le compte d'autres compositeurs lyriques...

  • Publié dans : CD / DVD - Critiques - Récital
    "Le nez de Cléopâtre, s’il eût été plus court, toute la face de la terre aurait changé." (Blaise Pascal, Pensées)

    Disons d'emblée que l'exercice auquel se livrent Natalie Dessay et Emmanuelle Haïm en nous proposant ce récital des airs de Cléopâtre s'avérait périlleux. En effet le flamboyant chef d'œuvre du Caro Sassone a déjà fait l'objet de plusieurs intégrales de grande qualité, et il comporte des airs redoutables même pour une soprano aguerrie.

  • Publié dans : CD / DVD - Critiques - Opéra
    Orfeo ou la régénération

    Inscrit à l'origine de la musique occidentale, le symbolisme de la gamme est la base de toute représentation musicale. L'Orfeo de Monteverdi, alpha de la musique représentative moderne, jongle avec les symboles qui ont été expliqués par Chailley et Viret dans leur thèse. La gamme musicale telle que nous la connaissons est inspirée par un hymne latin carolingien de Paul Warnefriend pour Saint Jean-Baptiste, Ut Quaent Laxis.

  • Publié dans : CD / DVD - Critiques - Opéra
    « Enchanté et vous ? »

    Infatigable haendélien, Alan Curtis nous livre ce mois-ci deux enregistrements : un rare Ezio un peu plat, et la célèbre Alcina pour laquelle il délaisse inhabituellement son goût pour les œuvres à exhumer. Il faut dire qu'il est difficile de se priver d'un tel joyau du Caro Sassone, comme il sera difficile aux auditeurs de ne pas le faire figurer dans leurs discothèques...

  • Publié dans : CD / DVD - Critiques - Opéra
    « Enchanté et vous ? »

    C'est probablement lors d'un voyage en Italie en 1729 afin d'y recruter des chanteurs que le Cher Saxon apprit l'existence d'Ezio, opéra de Pietro Auletta composé en 1728 sur un livret de Métastase. Il s'agit du troisième opéra de Haendel inspiré du célèbre librettiste, les deux précédents étant Siroé, re di Persia (1728) et Poro, re del Indie (1731).

  • Publié dans : CD / DVD - Critiques - Oratorio
    Une Résurrection au souffle de vie

    C'est pendant son séjour à Rome et sous la généreuse protection du marquis Ruspoli que le Caro Sassone composa cet oratorio. La création le dimanche de Pâques 1708 donna lieu à une mise en scène digne d'un opéra, avec des décors peints, et un orchestre de dimensions exceptionnelles pour l'époque (vingt et un violons, soit plus de quarante-cinq musiciens au total).

  • Publié dans : CD / DVD - Critiques - Récital
    Stupeur ou tremblements ?

    Il arrive parfois que des luttes fratricides déchirent la rédaction sur les mérites de tel ou tel enregistrement ou concert. C'est le cas ici. Et dans un souci de transparence totale, nous vous avouons que ces 5 Muses sont le fruit d'un difficile compromis entre les parties en présence.

  • Publié dans : CD / DVD - Critiques - Opéra
    Les déplaisirs de l'île enchantée

    Durant l'année 1735, Haendel créa deux opéras inspirés de l'Orlando Furioso d'Arioste : Ariodante en janvier, et Alcina créé le 16 avril. Le livret d'Alcina constitue un remaniement anonyme de celui écrit par Antonio Fanzaglia pour l'opéra de Riccardo Broschi, L'isola di Alcina.