Close

  • A la claire fontaine

    En 2010 paraissait la première partie de ce qui constitue désormais l'intégrale du recueil des Fontana d'Israël de Schein (1623), passionnants motets à l'écriture incroyablement riche, entre écriture polyphonique verticale encore issue du leg de Lassus, langage madrigalesque et modernité concertante.

  • “A la manière d’une invention italienne”

    Après une exploration heureuse du délicat Charles Levens, Michel Laplénie et Sagittarius reviennent à leurs amours premières, la musique allemande du début du XVIIe (rappelons que le nom de l’ensemble vient de la latinisation de Schütz), avec le plus méconnu des trois S de la musique allemande (Schütz, Schein et Scheidt).