Close

  • Un profane divin !

    Février 2010. Une jaquette comme les autres. Photographe professionnel, beaux contrastes, Carmignola au premier plan, un Concerto italiano couleur terre de sienne inscrit dans une police moderne et ronde, qui ignore les empattements, les pleins et les déliés, les majuscules. Encore un superbe disque de Vivaldi, pense t-on mentalement, la joie et un je-ne-sais-quoi de blasé s'affrontant l'un l'autre l'espace d'un instant.

  • Publié dans : CD / DVD - Critiques - Récital
    Une exploration magistrale des opéras du Prêtre Roux

    Compositeur prolifique d'œuvres instrumentales, Antonio Vivaldi se flattait également (sans doute avec un peu d'exagération...) d'avoir écrit près d'une centaine d'opéras ! Moins d'une trentaine nous sont parvenus au moins partiellement, et comme il était d'usage à l'époque les productions nouvelles étaient parfois des compilations ou de simples remaniements d'œuvres antérieures.

  • Bienvenue à Mullova

    D’abord, pour amener un sourire appréciateur sur les lèvres du Très Haut et Très Puissant Messire le Rédacteur en chef qui supervise ces lignes, un bon point : l’ensemble de ces six concertos est bien exécuté sur des instruments d’époque, aussi bien chez les deux solistes que pour le reste du Venice Baroque Orchertra.