Close

  • L’art de la veduta, du souvenir de voyage aux cimaises des musées (Canaletto-Guardi – Musée Jacquemart-André, Paris)

    De nos jours, quelques clichés pris sur le vif et aussitôt postés sur les réseaux sociaux suffisent à informer nos amis des villes visitées et des payasages rencontrés. Pour les adeptes des traditions, les lieux touristiques regorgent encore des ces bonnes vieilles cartes postales, qui firent le bonheur des collectionneurs et des préposés des Postes. Au XVIIIème siècle déjà les voyageurs anglais fortunés qui entreprenaient le Grand Tour (entendez : celui de l'Italie et du bassin méditerranéen) aimaient rapporter avec eux des témoignages visuels des villes traversées.

  • Publié dans : CD / DVD - Critiques - Opéra
    L’Écho retrouvé

    Présageant dans sa maxime lapidaire le temps des touristes absents, des cacophonies photographiques et des dialectes multicolores, Arbit Blatas, artiste plastique et laconique observateur du monde, nous livre l'image la plus précise de la Sérénissime délaissée par les hordes qui l'envahissent sans cesse.

  • La rencontre des Grands Canaux…

    A ma droite, la lagune, son Grand Canal bordé de palais délicatement rongés par les eaux, balayés par le soleil, avec leurs délicates arcatures gothiques, assoupi dans la torpeur estivale. A ma gauche, l'autre Grand Canal, illusion rectiligne alors que la perspective est forcé, vaste trait, point d'orgue glorieux du domaine d'Apollon, croisement qui permet sur des barquettes, gondoles et vaisseaux de guerre...

  • Décoratif…
    31
    déc
    2009
    Publié dans : CD / DVD - Critiques - Opéra
    Décoratif…

    Pour le passionné de musique baroque, ce DVD est la conjonction de deux promesses : le livret de l'Olimpiade de Pietro Metastasio, l'un de ces serpents de mer que la plupart des compositeurs ont mis en musique, et un lieu mythique, tel le Teatro Malibran de Venise, anciennement Teatro San Giovanni Grisostomo, la salle la plus célèbre de la Lagune et d'Europe quand le baroque régnait sur les esprits.

  • Venise en héritage

    Il me faut passionner les gens pour la musique, tel est le credo d’Albrecht Mayer, qui a pris la direction du nouvel l'orchestre baroque New Seasons Ensemble (sur instruments d'époque), afin de livrer un récital de pièces choisies, écrites spécialement pour le hautbois ou le hautbois d’amour.

  • Un profane divin !

    Vous en avez rêvé, Simone Kermes l'a fait ! Avec Andrea Marcon, la soprano n'a pas hésité à puiser dans des pièces peu connues du Prêtre Roux (dont 5 premières mondiales). Elle en en extrait une substantifique moelle dont le centième ferait s'évanouir un dilettante tant elle accumule les airs de fureurs débordant de difficultés techniques.

  • Du Palais des Doges à Topkapi…

    Le 29 mai 1453, en fin d'après-midi, vers la Porte Saint-Romain rebaptisée ensuite Porte du Canon (Topkapi en turc), les troupes du jeune sultan Mehmet III envahissent Constantinople après 2 mois de siège. Sainte-Sophie est convertie en mosquée, le Palais de Topkapi érigé sur une éminence dominant le Bosphore. Mais que sait-on aujourd'hui de la musique interprétée au XVIIème dans ces salons magnifiques, couverts de céramiques bleutées ?