Close

Une interprétation bouleversante.

Muse5
10 mars, 2006

François COUPERIN dit Le Grand (1668-1733)

Motets

 

couperin_motets
Les Talens Lyriques, dir. Christophe Rousset,
Sandrine Piau, Caroline Pelon, Jean-Paul Fouchécourt, Jérôme Correas.

Virgin Veritas, 1993.

Les motets enregistrés ici appartiennent au genre du petit motet et datent de la fin du règne de Louis XIV. On y retrouve le style français un peu maniéré lié dans une intime alchimie à des passages italianisants. Les accompagnements instrumentaux sont discrets et élégants, souvent confinés à des violons ou des flûtes allemandes. L’interprétation des Talens Lyriques est exemplaire. rarement ce niveau de sensibilité et d’émotion aura été atteint (à comparer avec les Leçons de ténèbres). Sandrine Piau et Caroline Pelon plonge d’emblée l’auditeur dans une sorte de torpeur sacrée, pleine de sérenitude et de soulagement dans le passage a capella du début des Quatre versets d’un motet composé de l’ordre du Roy (1703)Jean-Paul Fouchécourt s’affirme encore une fois comme l’un des meilleurs haute-contres du moment tandis que Jérôme Corréas ne le cède en rien avec sa voix de basse grainée et profonde. La magie opère pendant plus de 74 minutes de délice où chaque note est délicatement posée, chaque mesure ciselée avec soin… à ne manquer sous aucun prétexte.

Alexandre Barrère

Technique : Bon enregistrement. Aucune remarque particulière.